Historique


2016

Une édition exceptionnelle que ce 22e rendez-vous du Lorraine Open 88, qui a vu pour la seconde fois de son histoire féminine, une finale franco-française entre Océane Dodin et Pauline Parmentier (à droite sur la photo). La précédente datait de 2011 et avait vu s’opposer Iryna Bremond et Stéphanie Foretz. Iryna s’était imposée en trois sets (6-4, 6-7, 6-2).

Après Iryna Bremond (2011), Aravane Rezaï (2012), Pauline Parmentier est la troisième française à avoir triomphé sur les terres battues contrexévilloises, au terme d’une finale expéditive (6-1, 6-1). A l’issue du mach, Pauline déclarait avec humour «Je me demande si je ne vais pas m’installer en Lorraine tant cela me réussit bien».

 

Une édition record à bien des égards, tant sur le taux de participation des joueuses, que par l’affluence massive du public, présent dès le début du tournoi.


2015

Dans le cadre de la 21 em édition du Lorraine Open 88 la roumaine

Alexandra DULGHERU s'est imposée difficilement en trois sets contre la

Kasakhe Yulia PUTINSEVA sur le score de 6/3 1/6 7/5. Durant la semaine

plus de 11.000 spectateurs ont suivi cette superbe édition du Lorraine

Open 88.

 


2014

 

Pour sa première année dans la catégorie des 100.000 dollars, le Lorraine Open 88 a tenu toutes ses promesse avec plus de 15 joueuses classées dans le top 100.

 

La Roumaine Camelia BEGU s’est imposée en finale contre l’Estonienne Kaia KANEPI ex numéro 15 mondiale 6/3 6/4.

 

En 8em de finale C. BEGU avait battu la française Mathilde JOHANSSON

 

Malgré une météo maussade, avec plus de 10.000 spectateurs sur la semaine, le Lorraine Open 88 a battu tout ses records de fréquentation.


2013

Belle histoire pour la Suissesse Timea Bacsinszky âgée de 24 ans, qui a remporté l'édition 2013 de l'Open 88 de Contrexéville. Elle n'a laissé aucune chance à son adversaire du jour, l'Espagnole Beatriz Garcia-Vidagany, en s'imposant en deux sets expéditifs 6-1 6-1.


2012

Après deux ans sans succés sur le circuit pro, Aravane REZAI a renoué avec la victoire à l’OPEN 88 en battant l'autrichienne Yvonne MEUSBURGER 6/3 2/6 6/3.

Une première depuis BASTAD en juillet 2010.

Comme les 2000 spectateurs présents et ravis par le suspense et l'issue de cette finale haletante. En effet déjà en 1/2 finale contre la belge Kirsten FLIPSKENS futur 1/2 finaliste à Wimbledon, elle du sauver une balle de match avant de s'imposer.

Figurant au 130em rang mondial lors de cette semaine vosgienne, Rezai poursuit son opération remontée, elle qui a été 15em mondiale en octobre 2010 saison où elle avait gagné BASTAD et MADRID.

Quoi qu'il advienne, Aravane sera toujours là bienvenue à Contrexéville, où sa disponibilité, son amabilité et son sourire ont été très appréciés.


2011

Iryna BREMOND première française à gagner l'OPEN 88 !

 

Jamais la finale de l'OPEN 88 ne s'était joué entre deux tricolores Opposé à sa compatriote Stephanie FORETZ, Iryna BREMOND s'est difficilement imposé en 3 sets 6/4 6/7 6/2 après 2 h 30 de lutte.

 

" je suis fière de cette victoire et de marquer l'histoire de l'Open de Contrexéville en étant la première française à m'imposer, même si je ne le suis que depuis le mois de mars "

 

RESULTATS

 

1/4 de finale : VORACOVA bat SEMA 6/0 6/0 - BREMOND bat RUS 6/3 7/5 - FORETZ bat ZANDER 6/3 6/1 - GALLOWITH bat RADWANSKA 2/6 6/3 7/5

 

1/2 FINALES : BREMOND bat VORACOVA 7/6 3/6 7/6 - FORETZ bat GALLOWITH 5/7 7/5 6/3

FINALE : BREMOND bat FORETZ  6/4 6/7 6/2


2010

Doté de 50 000 dollars, le tournoi de Contrexéville a sacré l'Australienne Jelena Dokic, décidément à l'aise sur le sol français puisque son dernier titre avait été acquis à Poitiers l'an passé.

 

Peu en verve sur le circuit principal (1er tour à Roland-Garros, 2e tour des qualifications à Wimbledon), Dokic a proposé un tennis solide pour s'imposer sur la terre battue de Contrexéville. Même si l'ex n°4 mondiale a tout de même dû s'employer à partir des demi-finales pour sortir Laura Thorpe (3-6, 7-6, 6-4) puis Olivia Sanchez en finale (4-6, 6-3, 6-1 en 1H47). Désormais âgée de 27 ans, Dokic, actuelle 114e mondiale, a su tirer profit du forfait de l'Autrichienne Patricia Mayr qui se trouvait dans sa partie de tableau.

 

Dans les rangs tricolores, le bilan s'avère donc positif avec une finaliste (Sanchez), une demi-finaliste (Thorpe) et 4 joueuses en quart puisque Feuerstein et De Gubernaitis ont atteint ce niveau de compétition. Un joli tir groupé dans cet Open 88.


2009

L’Open 88 de Contrexéville a sacré la Russe Ekaterina Bychkova, victorieuse de l’Allemande Kathrin Woerle. Pauline Parmentier et Stéphanie Cohen-Aloro se sont arrêtées en quarts de finale.

CONTE DE FEES. La semaine à Contrexéville de la Russe Ekaterina Bychkova a pris des allures de conte de fées tennistique. Souveraine, la native de Moscou n’a perdu qu’un tout petit set en route, lors de son 2e tour face à la Bulgare Kostova. Le reste du temps, l’actuelle 133e joueuse mondiale, tête de série n°8, a fait valoir sa puissance en fond  de court et sa hargne de tous les instants. En finale contre l’Allemande Kathrin Woerle, Bychkova a su serrer le jeu aux moments cruciaux, pour s’imposer logiquement (6/4, 6/4).

"Ce fut un match équilibré, indécis, avec de beaux échanges, se félicite Véronique Pérussault, la directrice du tournoi. Mais Bychkova, qui frappe très fort des deux côtés, a montré plus d’envie, notamment lors des fins de sets. Elle est vraiment allée chercher sa victoire."


2008

Sur les courts en terre battue du TC de Contrexéville, la Roumaine Iona-Raluca Olaru s'est adjugé le titre d "l'Open 88" au détriment de Stéphanie Foretz 6/4, 6/2.

 

Le tournoi ITF féminin de Contrexéville, également baptisé "Open 88", a sacré la Roumaine Iona-Raluca Olaru (140e mondiale). Lors de ses 5 matchs, disputés dans le cadre enchanteur du Tennis Club du Parc thermal, la native de Bucarest n’a pas perdu un set. En finale, Olaru, tête de série n°2, a logiquement dominé la Française Stéphanie Foretz, pourtant n°1 du tableau.


2007

Petkovic comme une grande du haut de ses 1,80m, l'Allemande Andrea Petkovic, 19 ans, 109e mondiale, s'est imposée à Contrexéville. Les Françaises n'ont pas été à la fête...

 

FINALE EXPRESS. 6/2, 6/0 en 51 minutes : l'Allemande Andrea Petkovic n'a pas traîné en finale pour décrocher le plus beau titre de sa jeune carrière. L'inattendue Biélorusse Ksenia Milevskaya, 16 ans et 453e mondiale, victorieuse cette année des Internationaux de France juniors en double, n'a pas pesé lourd, en raison de son inexpérience. Petkovic s'est rapproché grâce à ce succès des portes du fameux "top 100" (102e mondiale), au terme d'un parcours délicat. Elle avait notamment concédé la première manche au premier tour face à Karla Mraz (2/6, 6/4, 6/3).

 

Cette finale a donc donné la part belle à des jeunes pousses, mais les Françaises, elles, n'ont pas su tirer leur épingle du jeu. Le tableau, il est vrai, était très relevé. Seule Stéphanie Foretz est parvenue en quart de finale. Et pourtant, elles étaient onze sur la ligne de départ...


2006

Un site magnifique pour un sacre logique. En 2006, la Slovaque Jarmila Gajdosova a connu cette joie en remportant l'Open 88 Vittel, disputé au TC Club Méditerranée, situé dans le pittoresque parc thermal de Vittel. La tête de série n°1 du tournoi s'est imposée contre l'inattendue Olivia Sanchez 6/4, 6/0 . Âgée de 19 ans, la protégée de Simon Walsh a gagné dans les Vosges son 4e titre de l'année et le 7e de sa carrière. Membre de l'équipe de Slovaquie de Fed Cup, Gajdosova n'a été inquiétée véritablement qu'au deuxième tour où elle s'est imposée au prix de deux tie-break contre la Croate Ana Vrljic.


2005

En 2005, la Suédoise Hanna Nooni s'est offert la 3e édition l'Open 88-Vittel (50 000 $). Elle s'est imposée devant la Française Mathilde Johansson, bénéficiaire d'une wild-card, 6/2, 6/2.

 

Quelques jours après avoir gagné l'ITF de Bastad (25 000 $), Hanna Nooni (192e mondiale) s'est imposée une nouvelle fois à l'Open 88-Vittel. Elle a ainsi ajouté à son palmarès un troisième titre. Dans les Vosges, la Suédoise de 21 ans a pris le meilleur sur Mathilde Johansson 6/2, 6/2. On peut dire que cette dernière, classée 232e, a fait honneur à sa wild-card en se hissant jusqu'en finale. Johansson n'est donc pas passée loin de réussir la passe de deux après son titre à Mont-de-Marsan, début juillet. Cette régularité lui permettait par ailleurs de continuer à progresser au classement : 181e après cette place en finale.


2004


En 2004, du haut de son mètre cinquante-six, Nuria Llagostera Vives compense par une vitesse de déplacement impressionnante. Un cocktail efficace sur la terre battue du Club Méditerranée de Vittel.

En finale, elle a ainsi pris le dessus sur la grande Lubomira Bacheva (1,83 m). La Bulgare du CC Taverny s'est inclinée 6/2, 6/4. Une seule joueuse avait réussi à prendre un set à l'Espagnole : Selima Sfar. Au deuxième tour, la Tunisienne n'avait cédé que 5/7, 6/1, 6/4. Déjà victorieuse de six tournois ITF féminins dans sa carrière, dont trois "25 000 dollars", Llagostera Vives, 24 ans, a enrichi son palmarès d'un premier "50 000 dollars". Membre de l'équipe espagnole de Fed Cup, la native de Palma de Majorque a gagné dix places au classement, passant du 120e au 110e rang mondial.


2003

En 2003 la municipalité de Vittel, ville sportive par excellence fut la première à proposer ses installations pour que le tournoi puisse continuer sa progression et s'intégrer dans un calendrier de manifestations sportives de haut niveau, c était la naissance du VITTEL OPEN 88 nouveau tournoi international féminin de tennis.

 

La Tchèque Eva Birnerova (143e mondiale) a enlevé la première édition de l'Open 88-Vittel en s'imposant face à la Biélorusse Tatiana Poutchek. Coup d'essai et coup de maître pour Véronique Perussault, l'heureuse directrice du tournoi.


2002

En 2002 le tennis club du parc thermal subit d'importantes inondations. La mort dans l'âme, les organisateurs durent annuler le tournoi et réfléchir sur un nouveau site afin d'éviter que pareil mésaventure se reproduise… .


2001

En 2001 l'OPEN 88 n'aura pas lieu et pour cause ! La fédération Française de tennis confie l'organisation du 1er tour de Fed Cup France / Italie à Vittel à l'association qui gère le tournoi, c'est l'aboutissement du travail effectué depuis 7 ans et la reconnaissance du savoir faire de toute une équipe de bénévoles.


2000

En 2000, malgré le nouveau règlement ATP qui ne fait pas la part belle aux tournois challengers, l'OPEN 88 reste un passage obligé. Paul Henri MATHIEU, Jean René LISNARD, Nicolas MAHUT, Eric PRODON jouent le tournoi avec une finale remportée par l'italien Vincenzo SANTOPADRE contre le Français Olivier PATIENCE.


1999

En 1999 Véronique Perussault succède à son mari à la tête du tournoi, le niveau global n'a jamais été aussi relevé avec la venue de Francisco COSTA, des Français Julien BENNETEAU, Stéphane HUET, Nicolas ESCUDE. Nouveau vainqueur avec le retour de Ronald AGENOR qui bat le Français Gérard SOLVES en finale.


1998

En 1998 le tableau est encore plus relevé avec les Français Jérôme GOLMARD et Arnaud CLEMENT et de jeunes talents comme Paul Henri MATHIEU, le marocain Younes EL AYNAOUI sortira vainqueur du tournoi contre le Français Arnaud DI PASQUALE.


1997

En 1997 L'OPEN 88 est accepté comme nouveau tournoi sur le circuit de l'ATP, il devient le 4em tournoi Français avec la victoire de l'espagnol Julian ALONSO sur l'italien Claudio GAUDENZI


1996

En 1996 Cédric Pioline N° 1 français joue le tournoi, sont présents aussi Sébastien GROSJEAN et Arnaud CLEMENT ainsi, que les deux lorrains Olivier MUTIS et Julien BOUTTER, dans la foulée le tournoi reçoit de la part de Tennis Pro le prix de la meilleure organisation de tournoi professionnelle en France. En finale le norvégien Christian RUUD crée la surprise en battant Olivier DELAITRE


1995

En 1995 l'OPEN reçoit le qualificatif d'INTERNATIONAUX DES VOSGES avec une finale de rêve devant plus de 2000 spectateurs entre Fabrice SANTORO et Marcello RIOS futur N° 1 mondial.


1994

L'OPEN 88 est né en 1994, crée par Eric Perussault (maître d'oeuvre et ancien joueur de tennis de 2ème série) l'objectif était de concevoir dans un cadre agréable un événement sportif de dimension national afin d'animer la saison estivale de la station thermale de Contrexéville.

 

Le tournoi réussit dés la première année à accueillir une partie des meilleurs joueurs français comme Thierry CHAMPON, Jean Philippe FLEURIAN ou Guillaume RAOUX.